Terrains du MDN à Sainte-Foy : construction d’un manège militaire

Agrandir l'image Des logements familiaux inhabités dans le secteur de Sainte-Foy qui seront détruits. Photo - Caroline Charest. Adsum.

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Depuis le 9 mai, les travaux de construction du futur manège militaire du 35e Régiment du génie de combat (35 RGC) ont débuté sur le boulevard Hochelaga dans l’arrondissement de Sainte-Foy. Quarante-deux logements familiaux, tous inoccupés, seront démolis pour y faire place.

Le projet, d’une valeur de 12,5 M$, se déroulera en deux phases. La première phase, qui débutera vers la mi-mai, consistera en la démolition des 42 logements familiaux militaires et de deux garages situés dans le secteur. C’est ensuite que commencera la construction du manège militaire du 35 RGC.

Le nouveau bâtiment devrait accueillir ses occupants en septembre 2018. D’une superficie de 4005 mètres carrés, il sera situé à l’intersection du boulevard Hochelega et de la rue Fiedmont. Rappelons que ce secteur fait partie des propriétés du ministère de la Défense nationale (MDN) dans l’arrondissement de Sainte-Foy, juste derrière le centre commercial Laurier.

À proximité des réservistes

Ce projet s’inscrit dans le programme de restructuration de la Réserve de la Force terrestre (RRFT). Le RRFT fait suite à une décision stratégique de l’Armée visant à augmenter le nombre d’unités de Réserve actives au Canada et à localiser les nouveaux manèges plus près de la population où sont recrutés les effectifs. Ce secteur de Sainte-Foy est donc tout choisi pour les réservistes du 35 RGC, dont une grande partie sont aux études ou occupent un emploi civil, en plus de leur engagement militaire.

«Ce projet démontre l’engagement du gouvernement à soutenir la Force de réserve en lui fournissant des infrastructures de qualité. Cet investissement est un grand pas pour s’assurer que la Réserve est bien implantée dans sa communauté d’accueil», commente le commandant de l’Unité des opérations immobilières (Québec), lieutenant-colonel Jérémie Emond.

Par ailleurs, le projet du manège militaire du 35 RGC s’inscrit dans l’esprit des orientations du Programme particulier d’urbanisme (PPU) du plateau centre de Sainte-Foy. De plus, ses plans ont été conçus afin que le bâtiment obtienne la certification «Argent» du programme LEED, un système d’évaluation reconnu comme la marque internationale d’excellence pour les bâtiments durables.

C’est la firme Pomerleau qui exécutera les travaux sous la responsabilité de Construction Défense Canada et du MDN.

Quant à la portion restante du territoire appartenant au MDN dans ce secteur, le Lcol Emond précise qu’un plan de redéveloppement du secteur, en collaboration avec la Société immobilière du Canada, et dans le respect du PPU, est actuellement sur la table.

Avenir incertain pour les logements extérieurs à la Base Valcartier

Alors qu’à l’époque plusieurs endroits avaient été jugés adéquats pour loger des familles militaires à l’extérieur de la Base Valcartier, tel que le secteur de Sainte-Foy, voilà que plusieurs logements sont aujourd’hui inoccupés.

Même la Base Valcartier n’est pas épargnée, puisque des logements sont actuellement en déconstruction sur son territoire (voir notre article du 27 avril), et le même processus aura lieu pour les quelques logements situés à proximité de la Citadelle de Québec.

En ce qui concerne les familles touchées par les déconstructions, elles ont été avisées à l’avance des changements.

<< Retour à la page d'accueil