La K.B. Foot Cup : Une expérience unique pour le Mistral Laurentien U-13M AA

Agrandir l'image Le Mistral Laurentien U-13M AA lors de l’interprétation de l’hymne national canadien. Photo - Facebook, KB FOOT CUP Paris 2016

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Une équipe de soccer de la région, le Mistral Laurentien U-13M AA, composée majoritairement d’enfants de militaires de la Base Valcartier, est devenue la première équipe canadienne de l’histoire à prendre part au tournoi de la Kremlin-Bicêtre Foot Cup, les 18 et 19 juin.

Tenu pour une 18e année au Stade des Esselières, à Kremlin-Bicêtre, en France, ce tournoi regroupait 24 équipes de soccer de jeunes de 13 ans provenant de différents pays d’Europe.

Pour le Mistral Laurentien U-13M AA, ce tournoi représentait l’occasion de jouer contre des formations de renommée mondiale et de se surpasser à un niveau de jeu international.

Le défi, jouer huit parties en trois jours. Les 12 joueurs de l’équipe ont su le relever avec brio et ont même conclu le tournoi avec trois importantes victoires, dont deux contre des formations bien connues du football européen. Ils ont notamment surpris l’académie du troisième club le plus ancien d’Italie et l’un des plus prestigieux dans la Série A, la ligue de soccer la plus importante du pays, Juventus, par la marque de 1 à 0. C’est d’ailleurs par ce même score que le Mistral Laurention U-13M AA a battu l’équipe de la meilleure académie de soccer de France, le Créteil-Lusitanos.

«Nous avons eu l’occasion de jouer contre des équipes d’un niveau de jeu plus élevé et d’apprendre tout en ayant du plaisir sur le terrain. Ce tournoi nous a fait grandir en tant que joueur et ça nous pousse à vouloir travailler plus fort à l’avenir pour être en mesure de les dépasser plus tard», commente un des défenseurs centraux de l’équipe, Loïc Gunn.  

En plus de jouer contre d’importantes équipes d’Europe, les jeunes du Mistral Laurentien U-13M AA ont vécu l’expérience typique d’une cérémonie de match international. Les joueurs des deux équipes entraient côte à côte, procédaient à l’échange de fanion du pays et chantaient leur hymne national, le tout devant une foule composée de milliers de personnes. Les Québécois sont même devenus les favoris de la foule à la suite de leur victoire contre Juventus.

«Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir faire vivre une telle expérience aux jeunes. Notre objectif n’était pas nécessairement de gagner, mais de faire vivre des moments mémorables aux enfants et de leur permettre de voir comment ça se passe dans un autre pays, une autre culture», précise l’entraîneur de l’équipe, lieutenant de vaisseau Eloi Gunn, padré au 5e Bataillon des services (5 Bon Svc).

<< Retour à la page d'accueil