Chalet du lac du Père: Le petit coin de paradis de la Base Valcartier

Agrandir l'image Un nouveau toit à forte pente, fait de tôle, a été construit pour éviter les risques d’affaissement causés par l’accumulation de neige en hiver. Photo - Allison Caughey, PSP

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Les prochains visiteurs du chalet du lac du Père seront ravis des récents changements apportés. Un nouveau toit à forte pente, fait de tôle, a entre autres été construit et isolé.

La nouvelle couverture rouge du chalet, qui donne un tout nouveau look à l’endroit, n’est pas un luxe. «La pente de l’ancien toit était tellement faible qu’afin d’éviter d’importants dommages à la structure nous étions dans l’obligation de le déneiger constamment durant l’hiver», affirme le gestionnaire adjoint des PSP, Michel Lambert.  

Comme autre changement, la cuisine qui a été refaite à neuf et qui est équipée de nouveaux appareils électroménagers, achetés en 2015.

De plus, quelques travaux seront exécutés à l’automne. Il s’agit notamment de l’enterrement de la ligne d’eau potable, de la finition des cabanons sur la plage et de l’ajout d’un toit rigide au gazebo situé à mi-chemin de l’escalier qui mène à la plage.

Michel Lambert précise que ces travaux devraient mettre un terme aux investissements majeurs sur le chalet, exception faite de la possibilité d’achat de modules de jeux d’eau qui pourraient être installés sur le lac dès l’été 2017. Il faudra maintenant entretenir les lieux et aménager une piste d’hébertisme pour que les jeunes s’amusent dans le sentier d’environ 1000 mètres qui fait le tour du lac.

Cinq ans de travaux

En 2011, constatant le piètre état dans lequel il se trouvait, les PSP ont décidé de passer à l’action et de revamper le site du chalet du lac du Père.

«L’endroit manquait d’amour», illustre avec couleur le gestionnaire adjoint des PSP.

Pour redonner vie au site et en faire la location 12 mois par année, le dortoir, qui à l’époque pouvait accueillir une cinquantaine de jeunes et qui était en mauvaise condition, a été déconstruit. Ensuite, l’escalier qui mène à la plage a été rénové, la plage réaménagée et l’entièreté du chalet passé au bistouri. Depuis cinq ans, les ouvriers d’entretien des PSP se sont rendus sur le site pour effectuer des travaux. Tout y est passé : remplacement et isolation des murs extérieurs et intérieurs de même que le plancher, nouvelles fenêtres, construction d’une galerie, nouveaux électroménagers dans la cuisine et la salle à manger, achat d’une grande table de bois, construction d’un gazebo et remise à neuf des cabanons pour l’entreposage des canots.

Des rénos qui rapportent

Après autant de modifications, les PSP n’avaient maintenant qu’à souhaiter que le chalet du lac du Père trouve preneurs.

Eh bien, leur souhait a été exaucé. Comme l’a souligné Michel Lambert, la location du chalet a considérablement augmenté depuis les trois dernières années. Les mois de juin, juillet et août 2016 affichaient même complets!

«Nous avons atteint notre objectif de faire de cet endroit une place pour permettre aux militaires et à leurs proches de décrocher et de s’amuser pendant quelques jours», ajoute-t-il.

Situé à environ cinq kilomètres de l’entrée des secteurs d’entraînement, le chalet du lac du Père peut accueillir un groupe allant jusqu’à 30 personnes. Les articles de cuisine sont fournis et le site est parfait pour passer un moment paisible dans la nature.

<< Retour à la page d'accueil