Ça va chauffer au RDDC Valcartier!

Agrandir l'image Les nouvelles bouilloires à la fine pointe de la technologie permettront un gain d’efficacité de chauffage de plus de 30 %. Photo - Gracieuseté

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Recherche et développement pour la Défense Canada (RDDC) Valcartier peut dire adieu aux pertes de chaleur et aux coûts exorbitants de chauffage qui affectaient le secteur sud. Le 8 août, des travaux visant à améliorer le système de chauffage ont débuté. 

Tel qu’indiqué par un chargé de projet de l’Unité des opérations immobilières du Québec, Richard Durocher, le projet consiste à remplacer les huit bouilloires pour de plus récentes, à la fine pointe de la technologie. Celles qui étaient en place dataient des années 1960.

«Ce projet de mise à jour permettra une économie d’argent et d’énergie considérable pour les 30 à 40 prochaines années», confirme M. Durocher.

En effet, ce dernier chiffre les économies d’argent à plus de 55 000 $ par année. L’âge des bouilloires, qui perdaient 40 % de la chaleur produite, faisait grimper les factures de chauffage payées à Gaz Métropolitain. C’est sans compter les coûts de la main-d’œuvre d’entretien lorsqu’un bris survenait.

Le nouveau système, désormais autonome et géré par le centre de recherche, permettra un gain en efficacité de chauffage dans les sept bâtiments alimentés de plus de 30 %.

L’investissement, d’un total de 2,4 millions de dollars, comprend également l’implantation d’une ligne souterraine de gaz naturel (225 000 $) d’une longueur de 2,2 kilomètres. C’est cette ligne qui alimentera le système de chauffage.

Trois bâtiments, anciennement occupés par les vieilles bouilloires, seront également détruits.

<< Retour à la page d'accueil