Un militaire du 3 R22eR joue les héros

Agrandir l'image Fantassin au 3 R22eR, le caporal Karl Bougie a fait preuve de bravoure en secourant un camionneur dans une fâcheuse position sur l’autoroute 20. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

La journée du lundi 3 octobre ne s’est pas passée comme les autres pour le caporal Karl Bougie. Le militaire de 30 ans a secouru le conducteur d’un camion semi-remorque qui s’était renversé sur l’autoroute Jean-Lesage (20).

Comme à l’habitude, le fantassin du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR) revenait à la maison après sa journée de travail. Alors qu’il roulait sur l’autoroute 20 en direction est, le Cpl Bougie a vu un camion-remorque chargé de bois emboutir l’arrière d’une Toyota Prius. Tentant d’éviter l’impact, le chauffeur a vu son camion chavirer dans le terre-plein central.

Sans se poser de questions, le militaire, fort de huit ans d’expérience et de missions en Afghanistan et en Ukraine, s’est rangé sur le côté et s’est précipité au secours du chauffeur. Arrivé sur place, l’odeur du diesel était forte. Se souvenant de la mort tragique d’un camionneur dévoré par les flammes alors qu’il était emprisonné dans son camion, le 9 août à Montréal, le Cpl Bougie savait qu’il devait agir vite.

«J’ai vu sa main, son visage en détresse et son regard qui me disait sors-moi d’ici, ça presse. J’ai donné deux coups de pied dans la vitre et elle s’est fracassée au deuxième. J’ai rapidement agrippé son épaule pour le sortir de sa cabine», décrit le bon samaritain.   

Fruit du hasard, deux semaines plus tôt, le Cpl Bougie avait refait sa certification de l’Ambulance Saint-Jean en premiers soins.

«Les militaires, on est entraîné à agir rapidement dans ces circonstances. C’était mon devoir d’agir».

Bonne nouvelle, malgré toutes ces émotions fortes, personne n’a été sérieusement blessé dans cet accident. S’en sortant avec une entorse cervicale, le conducteur du camion est entré en contact avec le Cpl Bougie par la suite. Il l’a remercié de son courage qui lui a probablement sauvé la vie.

<< Retour à la page d'accueil