Justin Trudeau devient membre titulaire (honorifique) du Royal 22e Régiment

Agrandir l'image Le premier ministre Justin Trudeau a été accueilli avec les grands honneurs lors de sa visite à la Citadelle de Québec.
Par Édouard Dufour, journal Adsum

L’intronisation du premier ministre du Canada au sein du Royal 22e Régiment (R22eR) s’est déroulée le 19 juillet à la Citadelle de Québec, maison mère du régiment. La signature du livre d’or de la Citadelle par Justin Trudeau a officiellement scellé le lien spécial unissant le chef du gouvernement au R22eR.

«Le premier ministre était extrêmement ravi d’avoir eu l’opportunité d’être intronisé, mais aussi de pouvoir rencontrer les militaires du régiment», explique le major Nicolas Bertrand, l’un des coordonnateurs de l’événement.

Le premier ministre a pris le temps de discuter une trentaine de minutes avec les soldats et les officiers lui ayant rendu hommage. Au final, il aura passé plus de trois heures à la Citadelle de Québec, un fait rare concernant la participation d’un chef d’État à un événement public.

S’étant recueilli en sol français devant les monuments commémoratifs de la bataille de Vimy, en avril, le premier ministre Trudeau semble avoir grandement apprécié l’exposition Les échos de Vimy présentée au Musée Royal 22e Régiment et rappelant le centenaire de cette bataille marquante.

M. Trudeau a été accueilli par les autorités militaires du régiment, après quoi la garde de cérémonie du R22eR, composée d’une centaine d’hommes, lui a rendu les grands honneurs en tirant une salve de 19 coups de canon.

Le 22e Bataillon, devenu le R22eR, a été, au cours de la Première Guerre mondiale, la seule unité francophone canadienne à combattre sur les champs de bataille, où il a mérité 18 honneurs de bataille pour ses faits d’armes exceptionnels.

<< Retour à la page d'accueil