École Dollard-des-Ormeaux

Suite à un investissement massif, la métamorphose s’opère

Agrandir l'image La nouvelle cour intérieure assurera un éclairage naturel apaisant aux élèves de l’école.


Par Édouard Dufour, journal Adsum

L’Adsum s’est entretenu avec Stéphane Lagacé, directeur de l’école Dollard-des-Ormeaux, alors que l’institution procède à une refonte majeure de ses infrastructures. Enthousiaste, le directeur dresse un bilan positif des travaux, à quelques semaines de l’inauguration officielle.

Les travaux représentent un investissement de 8 846 000 $ de la part du gouvernement du Québec. Sans cet investissement, certains étudiants auraient été dans l’obligation d’être transférés vers une autre école, dans un contexte où «l’établissement scolaire le plus proche est à 35 kilomètres», relate le directeur.

Les nouvelles installations comporteront un nouveau gymnase, une salle multifonction, de nombreuses classes et une cour intérieure sur terrain synthétique. «On va utiliser cette cour pour la pratique de sports, mais aussi pour la lecture et les expériences scientifiques à l’extérieur!», précise le directeur Lagacé.   

Les lieux affichent maintenant un ton à la fois épuré et vivant grâce à l’ajout de fenêtres modernes et de plusieurs touches colorées sur les murs. Les étudiants y trouveront, en septembre, une symbiose entre esthétisme urbain et éléments naturels. Les plafonds en bois traité, ainsi que les matériaux d’allure industrielle chic en sont un bon exemple. 

Un endroit pour tous

Les professionnels psychologues, travailleurs sociaux et psychoéducateurs auront dorénavant, pour des raisons de confidentialité, leurs propres locaux. Deux salles d’orthopédagogie seront aussi créées. Une classe oasis sera construite. Lieu de répit, cette classe accueillera des élèves ayant besoin de calme pour retrouver leur équilibre. De plus, un local est maintenant réservé aux cours de français. Autre annonce importante cette année : l’école disposera, à temps plein, des services d’une psychoéducatrice.

Prêt pour la rentrée scolaire

Selon la direction de l’école, les travaux se déroulent selon l’échéancier prévu. Il ne restera que quelques travaux de finition au moment où les élèves feront leur entrée scolaire. «La cour intérieure ne sera peut-être pas entièrement terminée, mais les espaces où les élèves iront vont être opérationnels à 100 %. Je veux que les élèves soient confortables et qu’ils vivent le moins de changements possible pendant l’année scolaire», précise Stéphane Lagacé au sujet des travaux ayant débuté à l’été 2016.

Des changements bienvenus

Il y a à peine quelques mois, la bibliothèque, le service de garde et le service de traiteur étaient situés dans le même local. Deux locaux additionnels sont maintenant adjacents au service de garde. Ce service compte à lui seul 200 élèves.

Le gymnase d’origine a subi une cure de jeunesse grâce à un nouveau plancher, des travaux au plafond et une nouvelle ventilation. 

La création de nouveaux locaux permettra aussi à certains jeunes de manger à l’extérieur de leur salle de classe, le midi. «Les élèves doivent pouvoir sortir de leur environnement pour ensuite mieux y revenir», explique M. Lagacé.

L’ajout d’une salle de réunion et de vidéoconférence permettra au personnel de l’école d’assister à distance aux réunions de la commission scolaire. Cette initiative permettra d’économiser des coûts considérables de transport.

Inscription en hausse

Cette année, la direction remarque l’addition d’une cinquantaine d’élèves. Une augmentation constante d’environ 25 élèves par année est observable depuis 2006. Au cours des 11 dernières années, le nombre d’étudiants inscrits a presque doublé. L’école offre des classes du niveau de la maternelle jusqu’à celui de secondaire cinq, et 85 % de sa clientèle provient de familles avec au moins un parent militaire.

 



 

 

<< Retour à la page d'accueil