Championnats mondiaux militaires en Hongrie : le Cpl Duguay satisfait de sa performance

Par Édouard Dufour, journal Adsum

Après ses participations aux événements sportifs au Brésil, en Serbie et en Corée du Sud, le caporal Vincent Duguay, membre du 35e Groupe-brigade du Canada (35 GBC), s’est envolé vers la Hongrie, dans le cadre de sa participation aux 57e championnats mondiaux militaires de crosscountry, du 3 au 7 novembre.

Il faut dire que le défi du Cpl Duguay, une course endiablée de 4,6 kilomètres, était de taille. Le parcours proposé en Hongrie comportait huit obstacles différents qui devaient tous être traversés à deux reprises. La course incluait de longues distances sur des surfaces instables de sable et de gravelle, ainsi que deux fosses profondes et un imposant billot de bois à franchir. Au final, l’athlète a terminé au pied du podium, au quatrième rang. Il se dit satisfait de cette performance.

Cent trente-cinq pays ont été invités à cette compétition sportive militaire. Le Cpl Duguay précise que «le renforcement des liens entre les alliés militaires des pays participants» est l’un des objectifs de cette compétition. C’est d’ailleurs lors de l’un de ces événements internationaux, en 2011, qu’il s’est lié d’amitié avec un militaire irlandais. Il garde toujours contact avec ce dernier, malgré les milliers de kilomètres les séparant. Suite à la compétition, le Cpl Duguay a profité de l’occasion pour visiter les nombreux musées qu’on trouve en Hongrie, ainsi que d’anciennes fortifications militaires.

Discipline de vie

En plus de son service dans la Réserve, quelques soirs par semaine et certaines fins de semaine, le Cpl Duguay complète un MBA en expertise comptable. Il s’entraîne également avec l’équipe de course de l’Université Laval et travaille à temps plein au gouvernement. Le sportif admet qu’une récupération adéquate, incluant «des nuits de sommeil complètes», lui permet de ne pas souffrir d’épuisement.

Des semaines d’entraînement de près de «100 km de course» sont parfois requises dans le cadre de sa préparation. La qualité de son alimentation est également prise en compte pour optimiser ses performances. Pour ce faire, le Cpl Duguay bénéficie de l’expertise du Conseil du sport de haut niveau, situé à Lévis. Il explique cependant que ses besoins énergétiques sont si grands qu’il n’est pas nécessaire pour lui de limiter son apport en énergie.

La suite

Le Cpl Duguay souhaite s’illustrer lors des Championnats canadiens universitaires d’athlétisme qui auront lieu dans quelques semaines. Il souhaite principalement se démarquer sur la distance de 600 mètres. Il s’agit de la saison le plus prometteuse pour le Cpl Dugay. Ce dernier, arrivant bientôt au terme de ses études, mettra ensuite fin à sa carrière universitaire. Le Cpl Duguay souhaite «demeurer en forme et éviter les blessures» jusqu’aux 58e championnats mondiaux militaires qui auront lieu en Angola, en 2018.

<< Retour à la page d'accueil