Sentier du mont Brillant : la petite histoire d’un grand projet

Agrandir l'image Se dressant en plein cœur de la nature, à quelques mètres du sommet du mont Brillant, l’escalier du 5 RGC est une belle réalisation.

Par Édouard Dufour, journal Adsum

C’est cet automne qu’une touche finale a été portée aux travaux entrepris en 2012, afin de doter le sentier du mont Brillant d’infrastructures permettant son ascension sécuritaire. Un imposant escalier, une création originale des membres du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC), permet dorénavant aux gens d’atteindre avec aisance le sommet de ce mont dont le sentier atteint une distance de 1,3 kilomètre.

Il y a quelques années, le sentier du mont Brillant était parsemé de crevasses. Denis Julien, gestionnaire des opérations au Centre Castor, et Michel Lambert, gestionnaire adjoint des Programmes de soutien au personnel (PSP), savaient qu’il y avait alors «des actions à entreprendre».

«Le commandant du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada (GS 2 Div CA) de l’époque voulait une alternative au Centre des sports, alors très achalandé le matin pour l’entraînement», rappelle Michel Lambert. Plusieurs plateformes d’entraînement avaient alors été installées à certains endroits stratégiques du sentier.

En 2013, suite à une détérioration marquée des premiers 400 mètres du sentier causée par de fortes précipitations, des travaux de réfection majeurs du sentier ont été entamés par le 5 RGC, soutenus financièrement par le service des Opérations, les PSP et le service des Champs de tir et secteurs d’entraînement (CTSE). Près de cinq ans plus tard, il ne restait que quelques dizaines de mètres à réparer, afin d’atteindre le sommet de la montagne.

Ambitieuse création

La récente construction de l’escalier, solidement ancré à la montagne grâce à des blocs de béton pesant jusqu’à 225 kilogrammes, était un impératif puisque l’on remarque une inclinaison vertigineuse du mont Brillant à cet endroit. L’escalier est également un peu en retrait du sentier. M. Lambert précise que cet emplacement permettra à la niveleuse mécanisée, l’hiver venu, d’atteindre «en ligne droite» le sommet de la montagne. «Les gens pourront donc monter toute la montagne en raquettes et même en bottes!», ajoute-t-il.

Une douzaine de membres du 5 RGC, équipés de machinerie lourde, ont travaillé pendant près d’un mois pour réaliser les marches. «Les gens du 5 RGC ont accepté de nous donner un solide coup de main tout au long du processus. Il s’agit d’un beau projet pour eux puisqu’il nécessite le travail de menuisiers, de la machinerie lourde et de planification logistique. Nous respections cependant toujours l’emploi du temps du 5 RGC», affirme M. Lambert.

Particularité du sentier

Directement inspiré de la série télévisée «Band of Brothers» («Frères d’armes» en version française), le sentier du mont Brillant est accessible toute l’année. Plusieurs centaines de personnes s’y entraînent chaque jour. Le personnel du Centre Castor veille à son entretien, tandis que les membres du 5 RGC peuvent être appelés en renfort pour effectuer des travaux plus complexes. «C’est du solide! Le sentier et l’escalier pourront être conservés pendant plusieurs années si on y fait attention», explique M. Lambert.

Projet à venir

La prochaine amélioration aux structures sportives sera la deuxième phase du Centre Castor, dont «les plans sont complétés à 75 %». Un nouveau bâtiment d’entreposage des équipements viendra remplacer l’ancien s'y trouvant. «Nous avons, entre autres, 150 paires de skis de fond et 150 paires de raquettes. L’équipement est emprunté tous les matins et il ne faut pas que les militaires qui viennent s’entraîner attendent trop longtemps avant d'avoir leurs raquettes ou leurs skis de fond», conclut M. Lambert.

<< Retour à la page d'accueil