Le lieutenant Chang représente le Canada au Championnat du monde militaire de volleyball féminin

Agrandir l'image L’athlète militaire de haut niveau Cassidy Chang est de retour au 430 ETAH après plusieurs jours intensifs de compétition à Edmonton.

Par Édouard Dufour, Journal Adsum

Le lieutenant Cassidy Chang est officier de soutien à la production des aéronefs au sein du 430eEscadron tactique d’hélicoptères (430 ETAH). Du 26 mai au 5 juin, elle a défendu les couleurs du Canada au 19eChampionnat militaire de volleyball féminin qui s’est tenu à Edmonton.

 

Fait rarissime : deux de ses six sœurs, l’officier de la Réserve navale Kelsey Chang, et l’officier de logistique de l’Aviation royale canadienne Delanie Chang, figuraient à ses côtés dans l’alignement de l’équipe canadienne.

La compétition internationale avait donc des airs de retrouvailles familiales pour les trois sœurs Chang. Celles-ci ne s’étaient pas vues depuis plusieurs mois, puisqu’elles travaillent à des milliers de kilomètres les unes des autres. «C’était fantastique de pouvoir jouer à nouveau avec mes sœurs! Nous n’avions pas fait partie de la même équipe depuis 2012. Mes parents ont aussi fait le trajet en voiture de Vancouver à Edmonton pour assister à la compétition», souligne le Lt Cassidy Chang.

Fortes d’une victoire décisive contre l’équipe du Kenya, les joueuses militaires canadiennes ont cependant vu leur parcours se conclure, après avoir livré une chaude résistance face aux équipes de l’Allemagne et du Brésil. «C’est certain que j’aurais aimé terminer dans le top 3! Le calibre des équipes était très élevé et chaque partie était intense», commente le Lt Chang. Celle-ci ajoute que l’équipe canadienne, qui n’a eu que quelques occasions de se pratiquer au cours de la dernière année, visera une belle performance lors des championnats militaires mondiaux 2019, en Chine. «Mes deux sœurs et moi sommes motivées à atteindre le même objectif! Nous voulons intégrer l’équipe qui participera à ces championnats en nous qualifiant lors des sélections canadiennes en décembre 2018», soutient l’athlète de 23 ans.

Une passion

Le Lt Cassidy Chang a commencé la pratique du volleyball à l’âge de 12 ans. «Ma grande sœur était mon entraîneuse à l’école secondaire. Je jouais aussi dans les rues de mon quartier avec toutes mes sœurs. J’ai intégré une équipe civile au secondaire, puis celle de l’université» raconte-t-elle. «C’est difficile d’expliquer pourquoi j’aime ce sport! Je crois que c’est la dynamique d’équipe que j’adore le plus. J’apprécie que ce soit un sport très physique et compétitif, mais qui n’exige pas de contact direct avec les autres», confie le Lt Chang. Celle-ci favorise les exercices de maniement du ballon, la musculation et le développement des capacités cardiovasculaires pour bien performer lors des parties. «À chaque échange, on peut faire jusqu’à cinq aller-retour de l’avant vers l’arrière, ce qui exige d’avoir un bon cardio», explique-t-elle. Ayant entamé sa première mutation il y a maintenant près d’un an, la jeune militaire se réjouit de travailler au sein du 430 ETAH, «un endroit où il y a une grande unité entre les membres et où tout le monde aime travailler». Elle y assure une portion de la maintenance des appareils et leur inspection périodique lorsqu’ils atteignent le seuil des 300 heures de vol.

<< Retour à la page d'accueil