Compétition de grappling militaire : les combattants du 5 GBMC dominent

Agrandir l'image La camaraderie et l’entraide ont contribué au succès retentissant des combattants de la Base Valcartier, lors de la récente compétition à Petawawa.

Par Édouard Dufour, Journal Adsum

Maîtriser son adversaire à l’aide d’une combinaison implacable de vitesse, de force et de stratégie était le mandat des membres la nouvelle formation de grappling de la Base Valcartier, lors du Military Combative Grappling Championship se déroulant à Petawawa, en Ontario, le 23 juin.

Nouvellement formée suite à la première compétition de grappling de la Base Valcartier, l’équipe du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) n’a pas déçu! Elle a récolté à Petawawa six médailles d’or, trois d’argent et cinq de bronze. Au final, les efforts collectifs de ses membres lui ont permis de terminer au deuxième rang du pointage cumulatif d’équipe, tout juste derrière l’équipe d’Edmonton qui comptait 32 compétiteurs.

«Les membres qui n’ont pas eu de médaille ont très bien fait dans des catégories d’un grand calibre», souligne le sergent Marc-André Maltais-Tardif, commandant de section au Centre d’instruction de la 2e Division du Canada (CI 2 Div CA), également capitaine et entraîneur de l’équipe de grappling. Le Sgt Maltais-Tardif indique qu’un seul membre de l’équipe s’est blessé lors des combats. «Il s’en sort avec une côte fêlée et des muscles intercostaux froissés», précise-t-il. «Les participants sont là pour apprendre et maîtriser un art. On ne peut pas écarter tous les risques, mais nous comptons sur les nombreux règlements et sur l’expérience des arbitres pour éviter les accidents», assure-t-il.

L’entraîneur ajoute que le soutien des différentes chaînes de commandement a joué un rôle primordial dans la préparation efficace de l’équipe. En effet, les sportifs ont pu être libérés à raison de deux fois par jour, dans les deux semaines précédant la compétition, afin de parfaire leur préparation. Le Sgt Maltais-Tardif souligne également la contribution des employés des Programmes de soutien au personnel (PSP), tels que Thomas Giguère et Martin Dubé, lors des différentes phases de planification de l’équipe.

«Tout au long de la compétition, les membres ont fait preuve d’une conduite exemplaire et professionnelle. Ils ont fièrement représenté le 5 GBMC», affirme le Sgt Marc-André Maltais-Tardif. Celui-ci souhaite que l’engouement pour le grappling continue d’augmenter à la Base Valcartier. Pour ce faire, il aimerait qu’il y ait un «responsable formé en grappling» dans chaque des unités de la brigade.

Effort remarquable

Le soldat Tommy Côté, membre du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR), n’a pu compter que sur un nombre réduit de séances d’entraînement en raison des exercices militaires qui l’ont tenu occupé au cours des dernières semaines. Il a néanmoins livré une solide performance en obtenant une médaille d’or dans la catégorie poids lourd et en se hissant même jusqu’à la troisième position du pointage cumulatif individuel.

Le caporal Martin Avoine, membre du Quartier général et Escadron des transmissions, a obtenu une médaille de bronze à la compétition du 23 juin. Il affirme que cette première performance d’équipe a eu l’effet bénéfique de «crinquer les gars» pour les éventuelles compétitions qui suivront!

 

<< Retour à la page d'accueil