Une exposition permanente pour la Base Valcartier

Agrandir l'image Le colonel Hercule Gosselin, commandant du GS 2 Div CA, regarde l'exposition avec le major-général (ret) Alain Forand, colonel du R22eR. - Photo : sgt Néron, Imagerie VA

Par Philippe Brassard, journal Adsum

Les 100 premières années de l’histoire de la Base Valcartier sont maintenant immortalisées au sein d’une petite exposition permanente, aménagée dans le hall d’entrée du Centre des sports.

L’exposition comprend des photos d’archives et une ligne du temps reflétant l’évolution de la Base Valcartier à travers des dates importantes, de la fondation du Camp Valcartier en 1914 jusqu’à aujourd’hui.

De nombreux artefacts des différentes époques, incluant des insignes, des médailles, des pièces d’équipement et des uniformes offerts par des militaires actifs ou à la retraite, y sont présentés. On y retrouve entre autres un manipulateur à code morse, un ancien casque de policier militaire ou même une copie de l’<@txtI>Adsum<@txt> datant de 1978!

«Cette exposition est une vitrine qui pose un regard sur l’évolution physique, opérationnelle et humaine de ce qui a débuté en 1914 comme étant un simple camp d’entraînement, pour devenir et être encore aujourd’hui, l’une des bases militaires les plus importantes au Canada», a déclaré le colonel Hercule Gosselin, commandant du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada et de la Base Valcartier, lors de l’inauguration du 14 juin qui a réuni une soixantaine de personnes.

Conçue et réalisée par le Groupe GID Design, cette exposition a été rendue possible grâce à la contribution de nombreuses unités et partenaires, parmi lesquels Michel Litalien, gestionnaire du réseau des musées des Forces armées canadiennes pour la Direction Histoire et Patrimoine et auteur du livre du centenaire de Valcartier, ainsi que le Musée Royal 22e Régiment.

Bien que l’exposition soit permanente, elle pourrait être mise à jour au fil des années afin de suivre l’évolution future de la Base Valcartier, souligne le directeur du projet, le major François Quesnel, coordonnateur de la base.

<< Retour à la page d'accueil