Passation de commandement à la 2e Division du Canada

Agrandir l'image Signature des parchemins par le bgén Lanthier, commandant sortant, bgén Lafaut, commandant entrant, et lgén Hainse, commandant de l’Armée canadienne. - Photo : cpl Brunet, Imagerie St-Jean

Par Alexandra Ventura-Giroux, journal Servir (26 juin 2014)

Le samedi 21 juin à la Garnison Montréal avait lieu la cérémonie de passation de commandement de la 2e Division du Canada (2 Div CA). Le brigadier-général Jean-Marc Lanthier a transmis ses pouvoirs au brigadier-général Stéphane Lafaut sous la présidence d’honneur du lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne. On a également souligné l’arrivée de l’adjudant-chef David Tofts, sergent-major entrant de la 2 Div CA, qui a succédé à l’adjudant-chef Philippe Turbide.

En cette première journée radieuse du solstice d'été, les nombreux invités et dignitaires ont pris place sous un chapiteau érigé devant le quartier-général de la 2 Div CA. En guise d’ouverture, on a procédé au transfert de la canne du sergent-major de la 2 Div CA, au cours duquel l’adjudant-chef Philippe Turbide, sergent-major sortant de la 2 Div CA, a remis le flambeau à l’adjudant-chef David Tofts, après trois années passées dans cette fonction.

Saluer le changement

Puis, le padré Yvon Pichette, aumônier de la 2 Div CA, a exhorté l'assistance à s'interroger sur les raisons de leur présence en ce jour particulier. «En tant que militaire, de tels événements, qui marquent le début d'une nouvelle ère pour certains et la fin d'une époque pour d'autres, nous rappellent qu'il faut saluer l'omniprésence du changement dans nos vies, car il s'agit d'un vecteur essentiel à notre évolution en tant qu'être humain», a-t-il mentionné.  

La roue tourne

Le bgén Lanthier s’est ensuite adressé pour une ultime fois à ses troupes dans le cadre de ses fonctions. En dépit de son court mandat, il a tenu à mentionner que «la roue allait continuer de tourner». «Le constat que je fais de mon séjour est que le Canada ainsi que la province de Québec peuvent s'estimer privilégiés d'avoir une force humaine aussi passionnée par ce qu'elle accomplit à tous les jours. Honneur et persévérance», a-t-il conclu avant de remettre son commandement au lgén Hainse, qui l'a remis à son tour au bgén Lafaut.

«Officier complet» et promotion

Lors de son allocution, le lgén Hainse a aussi souligné la prépondérance des rites de passages au sein des Forces armées canadiennes (FAC). «Ce sont des moments propices à l'introspection, au bilan, pour faire place à un nouveau cycle. Le mandat du bgén peut certes paraître court, mais Kingston le réclame!», a-t-il ajouté, créant l'hilarité parmi le public. «Partout où il passe, le bgén Lanthier a laissé sa marque et il incarne à mes yeux un officier complet, un père dévoué ainsi qu'un époux exemplaire», a-t-il assuré.

Sur ces paroles, le commandant de l’Armée canadienne a invité Pamela Lanthier, l’épouse du brigadier-général sortant, à s'avancer sur la scène afin de remettre sa promotion au grade de major-général à son mari. «Habillez-le de son nouveau veston!», d'ordonner le mgén Hainse, causant à nouveau des rires.

Point culminant de la journée, le bgén Stéphane Lafaut, commandant entrant de la 2 Div CA, a pris la parole. «C'est pour moi un retour aux sources en cette journée particulière. Je m'engage par la présente à défendre les intérêts de tous, qu'ils soient militaires ou employés civils», a-t-il promis. Gardant ses mots les plus touchants pour sa famille, il a fait amende honorable en leur disant qu’il était conscient que ses nombreuses absences leur causaient parfois du souci, mais qu’il ne les oubliait jamais. Finalement, le bgén a annoncé qu’il allait bientôt rendre visite à ses membres de la Division.

<< Retour à la page d'accueil