Hommage aux casques bleus

Agrandir l'image Des militaires effectuent un salut devant le Monument de la Bravoure, monument érigé en l’honneur des gardiens de la paix sur la Place George-V. Photo - cpl Tommy Dufresne, 1 R22eR

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Réunis à la Place George-V, le 9 août, à l’occasion de la «Journée nationale des Gardiens de la paix», une cinquantaine de militaires de Valcartier, accompagnés de vétérans, de policiers et de civils, ont commémoré les sacrifices et le travail des gardiens de la paix canadiens. 

Le tout s’est déroulé en une cérémonie où il y a notamment eu le dépôt de couronnes au pied du Monument de la Bravoure, afin de souligner symboliquement la contribution des casques bleus. Ils ont également rendu hommage aux familles qui, par leur soutien, ont contribué à ce que les gardiens de la paix accomplissent leur mission dans plusieurs pays dévastés par les conflits.

Partout au pays, le 9 août est désigné comme la «Journée nationale des Gardiens de la paix», car à pareille date, en 1974, neuf casques bleus canadiens ont perdu la vie. Ces derniers ont péri lorsque leur aéronef a été abattu par des missiles syriens lors d’une mission de ravitaillement au Moyen-Orient. Cet événement représente la perte la plus élevée de membres des Forces armées canadiennes en une seule journée lors d’une mission de soutien de la paix.

Les casques bleus sont les 160 000 canadiens, militaires, anciens combattants, vétérans, policiers et civils, qui ont participé à une mission de paix sanctionnée par les Nations Unies depuis 1956.

<< Retour à la page d'accueil