Un militaire aux mondiaux de tir

Agrandir l'image Le major Sylvain Caron en action lors de la compétition provinciale à Valcartier, les 29, 30 et 31 août. Photo - Michel Chouinard, Gracieuseté

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Étant 20e au Canada au tir d’armes, le major Sylvain Caron, G5 au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, s’est qualifié pour participer au championnat du monde de tir, le World Shoot XVII 2014.

Cette compétition, qui se tient aux trois ans et qui est l’équivalent des Olympiques dans ce sport, se tiendra du 10 au 20 octobre, à Frostproof en Floride.

Maj Caron est d’ailleurs très heureux d’y prendre part. Il participera aux compétitions les 14, 15, 16, 17 et 18 octobre, dans la catégorie production, la même que le meilleur tireur au monde, Eric Gauffel de la France. Cependant, même s’il affronte le numéro un mondial, maj Caron ne se met pas de pression : «Mon objectif c’est d’avoir du fun et d’y aller pour l’expérience.» Cependant, de terminer dans le top 50 le comblerait de joie.

À titre de comparaison, le meilleur Canadien, Jean-Philippe Drolet, a terminé 15e lors de cette compétition il y a trois ans, en Grèce.

Plus de 1250 tireurs de partout dans le monde prennent part à cette compétition.

La participation du maj Caron à ce championnat lui occasionnera des frais de 3000 $ à 4000 $, mais il bénéficie heureusement d’une petite aide du programme de compétition internationale des Programmes de soutien du personnel (PSP).

Pour l’instant, il poursuit sa préparation quotidienne. Il pratique ses techniques de tir environ 15 minutes par jour, comme la prise d’arme à la ceinture ou la recharge rapide du pistolet. Il s’exerce également au tir une fois par semaine dans son club. Le tireur prendra part à deux petites compétitions locales, qui lui serviront de pratique en vue des mondiaux.

Un franc succès pour la compétition à Valcartier

Avec 118 participants au total sur trois jours, la toute première compétition de tir d’armes de niveau provincial à Valcartier a été couronnée de succès. «Ça été un franc succès. Il n’y a eu aucun incident», précise le maj Sylvain Caron.

Ce dernier a d’ailleurs terminé quatrième dans la catégorie production, lui qui s’était fixé un top cinq. «J’ai gagné quatre des 12 stages, mais ce sont deux petites erreurs sur deux stages qui m’ont fait mal», explique-t-il. Il est tout de même très satisfait de sa performance, et c’est lui qui affiche le meilleur résultat parmi les militaires de Valcartier qui étaient présents.

<< Retour à la page d'accueil