Le CFV rend hommage à Élizabeth Dallaire

Agrandir l'image Une plaque hommage, troisième d’une série dédiée aux piliers du CFV et de la communauté militaire, a été remise à Élizabeth Dallaire, ambassadrice du CFV. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Plusieurs personnes s’étaient donné rendez-vous au Centre de la famille Valcartier (CFV), le 7 octobre, à l’occasion de l’hommage bien spécial qui a été rendu à Élizabeth Dallaire, ambassadrice du CFV. 

C’est la troisième fois que le CFV rend hommage aux piliers de la communauté militaire. Cette fois, c’était au tour de Mme Dallaire d’avoir une plaque installée en son nom dans les murs de l’établissement. Ce petit monument souligne l’appui indéfectible que cette dernière apporte aux familles militaires et au CFV.

Juste avant le dévoilement de la plaque, plusieurs intervenants se sont succédé au micro pour dire un mot sur l’incroyable contribution qu’a apportée Mme Dallaire à la communauté militaire.

«Mme Dallaire est devenue une alliée inestimable pour toutes les familles de la communauté militaire», a d’abord indiqué la directrice générale par intérim, Sylvie Gagnon.  

La présidente du conseil d’administration, Chantale DuBreuil, a ensuite dressé un bref bilan de la vie très occupée de Mme Dallaire en parlant notamment des nombreux engagements dont celle-ci s’est acquittée auprès des familles de la communauté militaire canadienne.

«Élizabeth Dallaire, c’est plus de 40 ans d’implication bénévole au sein de la communauté, une mère de famille et une épouse de militaire. Elle a su s’imprégner dans le monde militaire, elle est un symbole.»  

«Le modèle que représente le Centre de la famille Valcartier est l’exemple à suivre au Canada. Il a un important rôle de sensibilisation pour bien servir les familles de militaires», a ajouté le colonel Russell Mann, directeur des services aux familles militaires.   

À son tour au micro, le mari de Mme Dallaire, le lieutenant-général à la retraite et ex-sénateur Roméo Dallaire, a précisé que dans les années 90 il n’y avait pas d’aide pour les familles militaires, et que sa femme a changé le système. «Elle a servi autant, sinon plus que moi les familles de la garnison. Je suis énormément fier que tu aies mis autant de positif là où il en manquait», a affirmé ensuite celui qui est l’un des militaires canadiens les plus décorés.

«Je suis profondément touchée par l’hommage qui m’est rendu ici aujourd’hui», a déclaré Mme Dallaire, en remémorant aux femmes le souvenir d’un Noël où les conjoints étaient en service et que grâce au CFV, elles pouvaient se réunir et passer ce moment important ensemble sans leur homme. 

Sur la plaque hommage est inscrite cette citation de Mme Dallaire : «Étant petite-fille, fille, femme et mère de militaire, je connais intimement les difficultés liées à ce mode de vie. Vous, mes courageuses filles de la communauté militaire, les services pour les familles sont disponibles. Ensemble, assurons-nous qu’ils atteignent tous ceux et celles qui en ont besoin.»

<< Retour à la page d'accueil