Les bataillons du R22eR marchent plus de 250 kilomètres

Agrandir l'image Les «22» prenant part à la marche sont arrivés à la place George-V par la Grande-Allée. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Les militaires du Royal 22e Régiment (R22eR) sont finalement arrivés à Québec, le 16 octobre vers 16 heures, après un peu plus de 250 kilomètres de marche. Ils sont partis de Saint-Jean-sur-Richelieu le 11 octobre dans le cadre de la Marche du centenaire.

Ces derniers ont été accueillis à la place George-V et ont ensuite pris part à une cérémonie spécialement organisée pour souligner la fin de la marche et honorer les 100 ans du régiment.

Leur arrivée a été agrémentée d’activités et de démonstrations populaires visant à toucher le cœur des Québécois et à les sensibiliser à l’histoire et aux accomplissements du R22eR. Plusieurs curieux s’étaient d’ailleurs arrêtés en bordure de la Grande-Allée pour assister à la cérémonie.

Un moment de silence a également été accordé en hommage aux soldats défunts et une couronne de fleurs a été déposée par le major-général à la retraite et colonel du régiment, Alain Forand, au pied du monument érigé en leur honneur à la place George-V.

«C’est un moment très symbolique de la marche, car le régiment c’est non seulement les membres actifs, mais aussi les vétérans et toute la grande famille régimentaire», commente le major Philippe Masse, organisateur de la Marche du centenaire. 

C’est dans le cadre du 100e du R22eR que les bataillons ont décidé de faire une grande marche régimentaire pour honorer leurs racines et visiter des lieux hautement symboliques pour le régiment.

Les cinq bataillons se sont relayés de Saint-Jean-sur-Richelieu jusqu’à Québec. Ils sont passés par Saint-Hyacinthe, Roxton Pond, Drummondville, Richmond, Victoriaville, Plessisville, Sainte-Croix, avant atteindre leur destination finale, Québec.

Dans chaque municipalité étaient organisés des kiosques de démonstration. «L’objectif était de nouer des liens avec la population et de faire le tour de nos racines avec eux», précise le maj Masse, également commandant de la compagnie de parachutisme au 3 R22eR. Il ajoute d’ailleurs qu’à certains endroits plus de 100 personnes s’étaient déplacées pour s’intéresser à l’histoire du régiment.

«L’année 2014 est l’occasion de souligner les grands jalons de l’histoire militaire, notamment le centenaire du R22eR. La marche à relais des cinq bataillons du régiment sur les routes du Québec est une excellente occasion de souligner publiquement sa contribution au patrimoine québécois et canadien dont nous sommes tous fiers», termine le brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est.

La marche, qui se tenait dans le cadre de l’exercice CASTOR PELLERIN, s’est terminée à la Citadelle de Québec autour de festivités organisées pour les militaires. Elle précédait la dernière grande fin de semaine de célébration du centenaire qui a atteint son point culminant avec une soirée grandiose, tenue au Centre des congrès de Québec, à laquelle plus de 3500 personnes ont participé. 

<< Retour à la page d'accueil