Statue érigée en l’honneur du général Vanier

Agrandir l'image Une statue en mémoire du général Vanier a été dévoilée le 17 octobre à la Citadelle de Québec. Photo : cpl Nicolas Tremblay, Imagerie Valcartier

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, a procédé le 17 octobre au dévoilement d’une statue érigée à la Citadelle de Québec en mémoire du général Georges P. Vanier.  était présent à Québec, le 17 octobre, afin de souligner le en dévoilant une statue à la mémoire du général Georges P. Vanier.

Le major-général Alain Forand, colonel honoraire du R22eR, le lieutenant-colonel Gervais Carpentier, commandant de la Citadelle de Québec, et plusieurs autres invités participaient à l’événement organisé dans le cadre du 100e anniversaire du Royal 22e Régiment (R22eR).

La statue du gén Vanier fait face à l’entrée de la Citadelle. Georges P. Vanier a été le 19e gouverneur général du Canada, mais le premier Canadien français a exercer cette fonction. Il a également été membre du R22eR.

Le gén Vanier a été au service du Canada toute sa vie en menant une carrière militaire et publique. Il était un héros de guerre canadien ainsi qu’un grand philanthrope, dont l’altruisme et le dévouement continuent aujourd’hui d’inspirer les membres du R22eR. C’est en raison de son parcours exceptionnel qu’une statue a été érigée en son honneur à la Citadelle.

Il était très important pour les différents acteurs présents lors de la cérémonie entourant le dévoilement de la statue que celle-ci soit élevée sur les terrains de la maison mère du régiment, la Citadelle de Québec, la ville qui héberge le R22e depuis 1920.

Une garde de 100 hommes et la Musique du R22eR ont également pris part à la cérémonie.

Capsule temporelle

Une capsule temporelle, honorant le futur et le passé du régiment, a par la même occasion été déposée dans un monument placé à côté de la statue. Elle ne sera rouverte que dans 50 ans. La capsule renferme une lettre du commandant, du sergent-major régimentaire, d’un officier junior, d’un sergent et d’un jeune soldat de chaque bataillon, un médaillon du centenaire, un médaillon du colonel du régiment, un écusson régimentaire, un parchemin provenant de chaque unité, un fanion, un petit drapeau arborant les honneurs de bataille du régiment, une photo du Centre d’instruction de la 2e Division du Canada et finalement un disque compact des meilleures photos et vidéos du 100e du R22eR.

«En plus d’en contenir l’histoire, la capsule symbolise les traditions du régiment qui sont transmis d’une génération à l’autre», a indiqué le lcol Carpentier. 

 

<< Retour à la page d'accueil