Le 5 GBMC brille par ses performances à l’échelle internationale

Agrandir l'image Les membres du 2 R22eR en action lors de la compétition de patrouille Sledgehammer à Fort Benning. Photo - Facebook «R22eR»

L’effort constant des troupes a rapporté dernièrement pour les membres du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC). En effet, plusieurs se sont distingués lors de différentes compétitions internationales de haut calibre.

À commencer par la compétition amicale NOBLE SKYWAVE 2014 qui s’est tenue les 23 et 24 octobre (NDLR : un article a été publié à ce sujet dans l’Adsum du 12 novembre). Les deux équipes du Quartier général et Escadron des transmissions, fournies pour cette compétition internationale de communications haute fréquence (HF), ont terminé en deuxième et en troisième positions. Ces deux positions leur confèrent du même coup les deux premiers échelons parmi les équipes des Forces armées canadiennes ayant aussi participé à NOBLE SKYWAVE 2014.

Au total, 76 équipes de six nations différentes prenaient part à cet exercice. D’ailleurs, le 5 GBMC a effectué le plus long contrôle radio de l’histoire de cette compétition, réussissant à atteindre une station radio située en Australie, un «tir» d’une distance de 15 614 kilomètres. 

Également, du 22 au 25 octobre avait lieu la Compétition Gastonia, un concours de tir de précision, en Caroline du Nord. Près de 100 tireurs de différents corps policiers et militaires se disputaient les grands honneurs de cette huitième édition. L’équipe du 5 GBMC, provenant des 1er 2e et 3e bataillons du Royal 22e Régiment (R22eR), a terminé au premier rang du match Run & Gun et au second du Ironsight Transition.

Finalement, le 2 R22eR s’est classé premier de la compétition de patrouille Sledgehammer, qui s’est déroulée du 3 au 7 novembre à Fort Benning (NDLR : plus de détails dans l’article ci-dessous). À noter qu’en plus de gagner, les membres du 5 GBMC ont fait partie des 27 équipes sur 46 qui ont terminé la patrouille de trois jours qui incluait 16 étapes.

Informé par courriel de ces performances, le commandant de l’Armée canadienne (AC), le lieutenant-général Marquis Hainse, a écrit : «Un seul mot me vient en tête, excellent! Ce sont des performances très impressionnantes.» Le sergent-major de l’AC n’en était pas moins ravi : «Je suis tellement fier de nos soldats. C’est absolument formidable! Bien fait!»(S.L.)

<< Retour à la page d'accueil