La cuisine de l’édifice 514 fonctionnelle à 100 %

Agrandir l'image Les employés de la cuisine auront maintenant une aire de travail entièrement fonctionnelle. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Cela faisait maintenant plus d’un an que la cuisine du Club Kaeble ne fonctionnait qu’à 30 % de sa capacité. C’est maintenant chose du passé, la nouvelle cuisine de l’édifice 514 fonctionnera maintenant à plein régime.

Le 10 décembre avait lieu l’inauguration officielle des nouvelles installations de production alimentaire à cet endroit.

Quelques mois plus tôt, les pompiers de Valcartier avaient condamné la cuisine, car le système de ventilation était inadéquat et ne permettait pas d’évacuer les vapeurs de propane.

Ainsi, après plus d’un an de démarches, le commandant du service des Opérations (Svc Ops), le lieutenant-colonel Steve Hétu, a autorisé la rénovation de la cuisine au deuxième étage de l’établissement. Une décision importante, car le Mess des caporaux-chefs sera déménagé au même endroit en 2015, comme cela avait été annoncé vers la fin de l’été, ce qui fera en sorte que plusieurs bouches supplémentaires devront être nourries.

Le Service du génie de Valcartier s’est occupé du dossier des travaux qui ont duré un peu plus de trois mois. Ces rénovations ont permis de rendre la cuisine conforme aux normes actuelles et au goût du jour. Une compagnie indépendante s’est également chargée de remettre à neuf les appareils utilisés par les employés de la cuisine. Quant au plafond de la salle à manger du deuxième étage, il a été abaissé pour présenter un aspect plus moderne.

«Si on veut que nos mess fonctionnent bien, il faut les aménager et faire des choses qui vont plaire aux militaires. On ne voulait pas nuire aux bonnes opérations du mess en conservant une cuisine utilisée à 30 %», explique le gestionnaire adjoint aux Programmes de soutien du personnel, région Est, Michel Lambert.   

Les employés d’Excelso, la compagnie sous-traitante qui s’occupe de préparer les repas, sont très heureux de retrouver une cuisine complètement fonctionnelle. Cela leur permettra désormais de produire la nourriture directement sur place, plutôt qu’au Mess des caporaux-chefs comme auparavant.

Michel Lambert ajoute que le Svc Ops désire faire de cette nouvelle aire repas un casse-croûte sportif. Des télévisions seront installées et diffuseront du sport en continu. 


<< Retour à la page d'accueil