Réaménagement historique des chapelles à Valcartier

Agrandir l'image La chapelle St. Alban, qui a été entièrement déménagée à la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, sera démolie dès février. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Depuis le 18 janvier, un seul toit accueille les croyants de la Base Valcartier, qu’ils soient de foi catholique ou protestante. Et bientôt, ce seront les fidèles de toutes confessions religieuses qui devront s’habituer à cohabiter dans la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc.

En effet, la chapelle St. Alban, où se recueillaient les protestants depuis plusieurs années sera démolie en février. Tout ce qui pouvait être déménagé à la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc l’a été. En cette période d’austérité, il était devenu nécessaire de réduire le parc immobilier de la Base Valcartier afin de diminuer les dépenses d’infrastructure.

D’importantes rénovations, qui ont débuté en 2013 et se termineront ce printemps, feront en sorte que chaque groupe s’y sente à l’aise. «On s’en va vers ce genre de situation, précise l’aumônier principal de Valcartier, le major Stephan Moisan. Les protestants et les catholiques devront de plus en plus apprendre à cohabiter», ajoute-t-il.

La chapelle Ste-Jeanne d’Arc devient donc un centre multi-religieux que se partageront principalement les communautés catholique et protestante (composées de sept confessions chrétiennes), et sera accessible à tout groupe religieux qui en fera la demande dans la mesure où ce groupe est reconnu par la communauté militaire en conformité avec les politiques en vigueur déjà établies. Une salle neutre de la chapelle ne comportant aucun signe religieux leur sera alors accessible.

L’équipe des aumôniers préparait ce changement de cap depuis plus d’un an. «Nous avons eu le temps de nous adapter et d’apporter les modifications nécessaires, notamment avec l’aide de la gestionnaire de projet, Nathalie Rousseau», indique le maj Moisan. Désormais, les célébrations du dimanche se tiendront à 9 h 30 pour les catholiques et à 11 h pour les protestants. De plus, chaque premier vendredi du mois, un moment de prière sera accordé afin d’honorer la mémoire des soldats décédés en cours de mission ou d’exercice.

Inauguration officielle

Les aumôniers se donnent jusqu’en juin pour regarder comment les changements évolueront et apporter des correctifs si nécessaire. L’inauguration officielle du nouveau statut de la chapelle devrait avoir lieu le 14 juin et l’endroit portera désormais le nom de Chapelle de la Base Valcartier. Une célébration commune regroupera catholiques et protestants avec pour objectif d’officialiser leur amitié.

Pour souligner ce moment historique, deux plaques de bronze orneront le devant la chapelle. De plus, un chêne et des fleurs («croix de Jérusalem») seront plantés représentant une amitié appelée à grandir entre les deux communautés. Enfin, un banc de parc sera installé.

Selon le maj Moisan, en regard des derniers événements qui se sont produits dans notre pays et dans le monde «les groupes religieux doivent apprendre à cohabiter et à dialoguer, et surtout à être des artisans de paix et non de violence et de scandale auprès de leur entourage.

<< Retour à la page d'accueil