Des «médics» de Valcartier participent aux efforts d’aide humanitaire au Népal

Agrandir l'image Le major Bernard Couillard de la 5 Amb C, au centre, est le commandant du peloton médical DART. Photo - cplc Cynthia Wilkinson, Service d’imagerie des FAC

Au lendemain du terrible tremblement de terre qui a touché le Népal, le Canada a annoncé l’envoi d’une équipe d’évaluation et des éléments de l’équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC), afin de prêter main-forte aux habitants de ce pays.

C’est donc plus de 200 militaires canadiens qui ont quitté de la base de Trenton, en Ontario, avec du matériel de secours à bord d’un CC177 Globemaster III, le 26 avril. De ce nombre, 45 membres proviennent notamment de la 5e Ambulance de campagne (5 Amb C) de Valcartier, dont le médecin-chef, le major Bernard Couillard, médecin-chef (voir photo).

L’équipe d’évaluation prête main-forte à l’Équipe de soutien stratégique interministérielle (ESSI) dans le cadre de l’évaluation des besoins. D’autres membres du personnel offrent un soutien médical.

L’EICC est une organisation militaire prête à être déployée rapidement afin de procéder à des opérations de secours d’urgence lors de catastrophes naturelles à l’étranger.

De plus, le gouvernement a annoncé qu’il appuiera des organisations humanitaires d’expérience avec une contribution de 5 M$. L’objectif est de fournir une aide cruciale pour répondre aux besoins urgents des personnes touchées par ce séisme.

Jusqu’à présent, 7500 décès et 14 000 blessés ont été répertoriés. Rappelons que le tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 avril a été évalué à une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter.(S.L.)

<< Retour à la page d'accueil