Une plaque rend hommage à 20 braves, dont un militaire de Valcartier

Agrandir l'image Le caporal Taumy St-Hilaire est l’un des récipiendaires de l’Étoile de la vaillance militaire. Elle lui a été décernée pour un acte de courage qu’il a posé au cours de son déploiement en Afghanistan. Photo - Simon Leblanc

Le 25 mai, le ministre de la Défense, Jason Kenney, dévoilait une plaque commémorative à l’édifice de la Bravoure, à Ottawa, dans le but de rendre un hommage aux 20 récipiendaires de l’Étoile de la vaillance militaire.

De ces militaires qui se sont distingués pour leur important service en présence de l’ennemi pendant la mission du pays en Afghanistan se trouve le caporal Taumy St-Hilaire, qui travaille aujourd’hui au Centre d’instruction de la 2e Division du Canada, à Valcartier.

Le 19 avril 2011, alors qu’il était soldat au 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, le cpl St-Hilaire a fait preuve d’un courage exceptionnel lors d’une bataille en Afghanistan. De sa position sur un toit où il ripostait aux tirs ennemis, il a aperçu un père afghan et son fils pris au milieu de l’action. Il a alors demandé un tir de protection avant de descendre rejoindre les victimes à découvert pour les mener à l’abri des balles qui provenaient de trois positions ennemies. La bravoure et l’altruisme démontrés par le cpl St-Hilaire lui ont permis de sauver deux vies afghanes et de mater cette attaque.

«C’est certain que c’est une fierté personnelle, mais je n’oublie pas le travail d’équipe derrière tout ça. Je ne prendrai jamais cet honneur-là individuellement. Ç’a permis de montrer à quel point le soldat canadien est bon. Quand on est sur le terrain, on espère donner une bonne image du Canada. Ensuite, les villageois comprenaient que nous étions là pour les aider», commente-t-il.

L’Étoile de la vaillance militaire est l’une des trois décorations de vaillance militaire avec la Croix de Victoria canadienne et la Médaille de la vaillance militaire. Ces décorations ont été créées par la reine Elizabeth II le 1er janvier 1993.

La plupart des récipiendaires se sont démarqués en période de danger extrême. L’Étoile de la vaillance militaire reconnaît les capacités tactiques, le dévouement envers les compagnons d’armes et les compétences en leadership qui ont permis aux soldats de prendre le contrôle de situations où leur vie était en danger.

L’immeuble où la plaque de bronze sera installée, l’édifice de la Bravoure, était anciennement l’édifice de La Promenade, situé au 151, rue Sparks à Ottawa. L’immeuble a été renommé dans le cadre de la Journée nationale de commémoration du 9 mai 2014, dans l’objectif de rendre hommage à tous les membres des Forces armées canadiennes (FAC) qui ont servi en Afghanistan.

Rappelons qu’ils sont plus de 40 000 à avoir servi en Afghanistan entre octobre 2001 et mars 2014, faisant de cette mission le plus important déploiement militaire canadien depuis la deuxième Guerre mondiale.(S.L.)

 

 

<< Retour à la page d'accueil