Étape finale pour l’aménagement du sentier de conditionnement physique en montagne

Agrandir l'image Une dizaine d'opérateurs du 5 RGC travaillent sur la dernière phase du sentier de conditionnement physique en montagne. Photo - Simon Leblanc, Adsum

Les personnes qui aiment s’entraîner sur le sentier de conditionnement physique en montagne du mont Brillant, situé au Centre Castor, pourront éventuellement profiter d’une piste complètement balisée.

D’ici à ce que la première neige tombe, le 55e Escadron d’équipement lourd du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC) aura aménagé la dernière section de la piste qui mène au sommet. Dix opérateurs y travaillent chaque jour. Ces derniers transportent de la terre en provenance des secteurs d’entraînement et un camion de 15 tonnes à six roues motrices se charge de monter le revêtement dans la pente abrupte du mont. D’autres opérateurs tapissent ensuite la piste. 

«C’est un projet plaisant. On ne fait pas juste creuser un trou et le remplir par la suite, c’est quelque chose qui restera et ça nous sert d’entraînement en même temps. On prend notre temps et on apprend sur notre métier», commente le caporal-chef Mikael Rattie du 5 RGC. 

Ce projet, chapeauté par les Programmes de soutien du personnel (PSP), a vu le jour il y a quatre ans déjà. Pour la sécurité des coureurs, le sentier d’entraînement en montagne n’est pas accessible pendant la durée des travaux en raison de la circulation constante de camions lourds.(S.L.)

<< Retour à la page d'accueil