Naomie Turcotte, une jeune étoile montante

Agrandir l'image Naomie Turcotte, 12 ans, fille du Sgt Pascal Turcotte, montre fièrement son certificat de finaliste au Festival international de la chanson de Granby. Photo - Gracieuseté

Par Simon Leblanc, journal Adsum

Naomie Turcotteest sans conteste douée pour le chant. Et elle n’a que 12 ans. À la fin du mois d’août, elle était parmi les huit finalistes du Petit festival de la chanson, en marge du Festival international de la chanson de Granby.

Naomie est la fille d’un militaire du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, sergent Pascal Turcotte. Elle a donné ses premiers spectacles à l’âge de cinq ans. «Quand je suis sur scène, tout le stress s’en va et c’est comme ma deuxième vie qui commence. J’aime vraiment ça», affirme avec aplomb la petite artiste.

Pour se hisser sur la scène avec les finalistes du Petit festival de la chanson, elle a d’abord été sélectionnée au terme d’un processus d’audition qui ne retenait que 140 jeunes dans la catégorie des 10-13 ans. Tous les concurrents devaient ensuite monter sur scène pour une autre épreuve de sélection devant jury. Naomie avait choisi la chanson «Dis, quand reviendras-tu?», de Barbara, auteure-compositrice-interprète populaire dans les années 1960. Impressionnés par sa prestation, les juges lui ont réservé une place en finale.

Bien qu’elle se produise en spectacles depuis quelques années déjà, la jeune chanteuse se concentre depuis un an sur les concours de chansons, avec l’appui de sa famille. Elle s’est notamment rendue en finale provinciale du concours Fais-moi ta toune, réservé à la relève.

Des heures de pratique

Ne devient pas chanteuse professionnelle qui veut, il faut pour cela être guidé par de bons professeurs et consacrer de nombreuses heures de pratique à son art. C’est ce que fait Naomie qui suit des cours à l’École de chant de Catalina Mirica, une jeune chanteuse professionnelle qui perce le marché tranquillement. «C’est elle qui m’aide à développer ma voix, parce que j’ai bien beau aimer mes parents, on ne peut pas dire qu’ils chantent très bien», dit-elle en ricanant.

De plus, elle a la chance de travailler avec le pianiste d’Isabelle Boulay, Benoit Sarrasin. 

Un curriculum vitae déjà bien impressionnant

Lorsqu’elle se projette dans l’avenir, Naomie Turcotte se voit faire carrière dans la chanson. Elle possède déjà un parcours que bien peu de jeunes de son âge peuvent se vanter d’avoir.

Elle a eu la chance de chanter auprès de Gregory Charles dans l’un de ses spectacles et est montée sur scène de façon totalement improvisée au cours d’un spectacle de son idole, Linda Lemay. «C’était un moment spécial, j’étais proche de la scène et elle a vu que je connaissais les paroles. Elle m’a fait monter sur scène pour chanter», décrit Naomie.

Linda Lemay l’a même invitée dans sa loge après le spectacle pour que Naomie chante une chanson à son père. 

Mais il n’y a pas que le chant. La jeune fille fait partie d’une agence de casting, Mode É Arto, ce qui lui a donné l’occasion de figurer dans une publicité du Village Vacances Valcartier. Elle a également obtenu un second rôle dans le film mettant en vedette Sophie Desmarais, «Sarah préfère la course». 

Prochainement, Naomie prendra part aux auditions à l’aveugle de Propulse ta voix, concours organisé par des anciens de l’émission La Voix, diffusée sur les ondes de TVA. Elle s’est classée parmi les 100 candidats sélectionnés pour prendre part à cette étape et espère faire allumer la lumière qui lui procurera une des 44 places disponibles pour la finale du concours.De plus, Naomie chantera lors des auditions de l’émission The Voice Kid en France.

«C’est une fierté pour nous de voir nos enfants performer. C’est important de les appuyer dans ce qu’ils aiment. Je suis très heureux de voir qu’elle est capable d’avoir du succès comme ça et de côtoyer des gens de ce milieu-là», commente un père très fier de sa jeune fille.

<< Retour à la page d'accueil