ACCUEIL D'IMMIGRANTS SYRIENS
La Base Valcartier est prête

Agrandir l'image Le colonel Sébastien Bouchard répond aux questions des journalistes invités à une visite média du camp des cadets le 8 décembre. (Photo : Sgt MA Gaudreault, Imagerie Valcartier)

Le commandant du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, colonel Sébastien Bouchard, a confirmé lors d’une rencontre avec les médias le 8 décembre que la Base Valcartier mettait tout en œuvre pour héberger un peu plus de 2000 immigrants syriens si le gouvernement fédéral décidait de faire appel aux Forces armées canadiennes (FAC). 

Par Simon Leblanc
Journal Adsum

«En 48 heures de préavis, on est capable d’activer le site d’hébergement temporaire, et ce, dès maintenant», précise le Col Bouchard. En effet, en transformant quelque peu le camp des cadets au coût de 2,7 M$, ce secteur de la Base Valcartier deviendrait comme un petit village pour les Syriens.
Tous les services essentiels seraient à leur disposition pour une durée maximale de six mois. Il y aurait notamment un lieu de culte, un centre médical, une cuisine, des espaces communautaires pour le divertissement, un dépanneur et un service de barbier.
Grâce à l’hivernation des dortoirs de cadets existants, qui peuvent individuellement loger jusqu’à 138 personnes, et à la construction au début de 2016 de 31 petites maisons d’une capacité de 12 personnes, plus de 2300 lits seraient disponibles.
Comme le mentionne le Col Bouchard, les installations du camp des cadets sont prêtées à Immigration Canada qui est responsable de mettre en branle les différents services, comme le centre médical et la cuisine.
Les quelques 250 militaires qui seraient déployés sur le camp, dans le cadre de l’opération PROVISION, dont 175 de la Base Valcartier, ne feraient qu’assurer le bon déroulement et escorteraient les immigrants dans leur déplacement sur le territoire de la base. À noter que s’ils le désirent, ces derniers, en tant qu’immigrants reçus, seraient libres de leurs mouvements dès qu’ils franchiraient la sortie de la base.
Quant aux cadets, ils pourront bénéficier des investissements qui seront faits. D’ailleurs, les FAC confirment que ces travaux étaient déjà prévus.

D'autres photos sur notre page Facebook.

<< Retour à la page d'accueil